Sport militaire

Croisière d'été Imprimer Envoyer
Vendredi, 25 Août 2017 12:45


Et voilà, notre semaine de croisière d’été est terminée.

Comme prévu depuis de nombreux mois c’est avec nos trois croiseurs, l’Ortac, Esquina et l’Etac que nous avons effectué notre grande navigation estivale..

 

dimanche après avoir laissé passer le mauvais temps nous avons filé au meilleur près possible. La mer était peu agitée pour devenir agitée au large d’Aurigny et le rester toute la nuit.

Nuit constellée d’étoiles filantes, magique pour certains, éprouvante pour d’autres, c’est la loi de la mer.

Après une grosse manœuvre pour éviter deux cargos descendant le rail c’est vers 4h du matin lundi que nous avons décidé d’abattre un peu pour relâcher sur Brixam dont l’accès est facile le jour est bien levé lorsque nous franchissions le mole puis, chacun ayant trouvé son catway, dodo pour tous.

Nous étions à un tournant de notre croisière. Celui ou il faut décider de la suite.

Repartir vers l’Ouest avec le vent et la mer sur le nez ?, tirer des bords vers le coup de vent qui nous attendait dans la nuit de mardi à mercredi ? Ou bien alors naviguer vers Start Point.

Nous avons choisi la deuxième option..

Stat Point ! C’est le départ pour Torquay, Brixam, Dartmouth et Salcombe

Mardi, petite escale à Torquay, le « Nice » de la côte sud Anglaise Ce n’est qu’à 5 Milles dans le nord de Brixam. Nous passons certainement plus de temps à faire nos manœuvres de port, qui d’ailleurs s’améliorent de jour en jour, qu’à naviguer.

Après Brixam et Torquay nous descendons bien vite à Dartmouth pour nous y mettre à l’abri.

Nous connaissons le coin aussi, plutôt que de se mettre loin de la ville nous optons pour le tout petit ponton situé en plein centre et qui n’est signalé nulle part.

Bien sur, les « commodités » du Yacht Club ne valent pas le « spa » de la marina d’en face mais bon……

Mercredi et jeudi ce sont deux jours de vent et de pluie qui ont permis à nos marins de faire du tourisme. Impossible de naviguer ;

Vendredi matin à l’aube, départ pour Salcombe. Le beau temps est de retour.et la remontée de l’embouchure en ravi plus d’un.

Là, plutôt que de se faire chahuter sur une bouée en face de la ville nous montons vers ‘The Bag » ou il nous faudra prendre le « Water Taxi » pour débarquer.

Comme le temps passe vite !

Samedi, à l’aube nous quittons Salcombe direction Weymouth.

Magnifique levé de soleil immortalisé par nos photographes, sarabande de dauphins autour de nos bateaux et envoi du spi sur nos trois croiseurs. Le vent est toujours de secteur Ouest c’est parfait pour avaler les 60 Milles de la baie de Lyme, virer Portland Bill en se faisant plus ou moins secouer dans le raz et, cap au nord jusqu’au port. Là nous sommes accueillis par une « gentille dame » qui nous fait mettre tous les trois à couples côté ville et près de la capitainerie.

 

Dimanche sera notre dernière journée anglaise. Shopping et balade pour tous.

Lundi, à l’aube (toujours à l’aube !) appareillage pour la France. Chacun choisi sa tactique. Un peu d’Est pour les uns, un peu d’Ouest pour les autres, ce fut une belle traversée achevée sous spi au large de la Hague.

Nous n’avons pas eu de beau temps et le vent, toujours bien soutenu est resté obstinément orienté de secteur Ouest.

Pour rejoindre l’extrémité de la Cornouaille et l’archipel tant convoité il nous aurait fallu une météo plus favorable, ce ne fut pas le cas nous nous sommes donc adaptés.

Nous avions convenu de naviguer en flotte, Les deux Océanis et le Bavaria ont appareillé ensemble et  personne n’a laissé tomber personne.

De l’avis de nos navigateurs ce fut une belle croisière. Souhaitons qu’elle aura donné à tous l’envie de « remettre cela » et de pousser encore plus loin.

Bien amicalement

Jacques
Mise à jour le Vendredi, 25 Août 2017 12:57
 
 
 
Copyright © 2017 Club Nautique de la Marine à Cherbourg. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
Design by handy online shop & windows 7 forum